3350, rue Wellington, Verdun, QC, H4G 1T5
Mon - Fri 7:30AM - 7PM
Sat - Sun Closed
Mon - Thu 7:30AM - 5PM
Fri 7:30AM - 2PM
Sat - Sun Closed
Mon - Fri 9AM - 7PM
Sat Appointment Only
Sun Closed

2020 Jeep Gladiator

Le nouveau Jeep Gladiator 2020

Jeep Gladiator 2020 :
la camionnette Jeep fait
son grand retour

La dernière fois qu’on a vu une camionnette Jeep, c’était en 1992 avec le Comanche, commercialisé pendant près d’une décennie. Maintenant que la catégorie des « pickup » intermédiaire reprend du galon auprès des consommateurs, Jeep en profite pour se réintégrer dans le marché. Mais cette fois, on ne prend pas un Cherokee comme base, mais un Wrangler, question de ne pas affecter la réputation hors route emblématique à la marque.

Oui, le Jeep Gladiator 2020 est un gros jouet. Et même FCA avoue que sa consommation d’essence n’est pas la meilleure du segment. Mais ça ne lui empêche pas d’être absolument spectaculaire.

Pourquoi choisir le nouveau Jeep Gladiator 2020?

Trois éléments importants

gladiator

Jusqu’à récemment, les camionnettes intermédiaires suivaient toute la même formule: une carrosserie reposant sur un cadre en acier, des capacités de remorquage l’une plus concurrentielle que l’autre, et un bon système quatre roues motrices pour se déprendre des situations coriaces.

Le Gladiator change la donne et soulève la barre encore plus haut. Simplement dit, on peut le résumer en trois mots clés : Jeep, pickup et décapotable. C’est une recette qui risque de donner du fil à retordre à ses rivaux.

Oui, il partage sa plateforme avec celle du Wrangler, mais tout ce qui se retrouve entre le pilier B et l’arrière du véhicule a entièrement été repensé. L’empattement fut allongé de 19 pouces (482 mm), et le châssis est plus long de 31 pouces (787 mm) au total, faisant de lui le camion le plus long du segment. On a ensuite renforcé sa structure, élargi ses voies et modifié ses freins. Ils sont désormais ventilés afin qu’ils soient mieux outillés pour les besoins ouvriers. Le Gladiator reçoit les mêmes bras de suspension qu’un Ram 1500.

Ainsi, sa capacité de remorquage est chiffrée à 7 650 lb (3 470 kg) une fois convenablement équipé. Le Gladiator se positionne donc entre une Ford Ranger (7 500 lb / 3 401 kg) et un Chevrolet Colorado / GMC Canyon (7 700 lb / 3 493 kg) alimentés par le moteur V6 à essence. La capacité de charge utile est de 1 600 lb (725 kg).

Ce que les trippeux veulent

Une seule configuration cabine / caisse n’est offerte, donc tous les Gladiator, peu importe la déclinaison choisie, viennent par défaut avec quatre portières et une caisse de cinq pieds. Et comme tout bon Jeep, le Gladiator est non seulement décapotable, il peut se départir de ses portières et de son pare-brise, une qualité unique dans le créneau.

Pour le moment, un seul moteur l’anime, soit un V6 de 3,6 litres d’une puissance de 285 chevaux et un couple de 260 lb-pi. Il vient se jumeler à une boîte manuelle à six rapports, et ce, peu importe la déclinaison choisie. Une boîte automatique à huit rapports s’offre en option.

Sans surprise, le Gladiator vient de série avec une transmission quatre roues motrices à deux vitesses. Comme le Wrangler, la déclinaison Rubicon permet de désengager les barres antiroulis, et ajoute des essieux Dana 44 avec différentiels autobloquants, une suspension soulevée, des pneus adaptés de 33 pouces, des plaques de protection, une caméra pour le hors-route et des crochets de remorquage. Fait intéressant : une grande majorité des accessoires Mopar du Wrangler sont interchangeables avec le Gladiator, donc nul besoin de tout racheter si vous êtes déjà propriétaire d’un Jeep!

gladiator

Plus raffiné qu’un Wrangler

gladiator

Jusqu’à récemment, les camionnettes intermédiaires suivaient toute la même formule: une carrosserie reposant sur un cadre en acier, des capacités de remorquage l’une plus concurrentielle que l’autre, et un bon système quatre roues motrices pour se déprendre des situations coriaces.

Le Gladiator change la donne et soulève la barre encore plus haut. Simplement dit, on peut le résumer en trois mots clés : Jeep, pickup et décapotable. C’est une recette qui risque de donner du fil à retordre à ses rivaux.

Oui, il partage sa plateforme avec celle du Wrangler, mais tout ce qui se retrouve entre le pilier B et l’arrière du véhicule a entièrement été repensé. L’empattement fut allongé de 19 pouces (482 mm), et le châssis est plus long de 31 pouces (787 mm) au total, faisant de lui le camion le plus long du segment. On a ensuite renforcé sa structure, élargi ses voies et modifié ses freins. Ils sont désormais ventilés afin qu’ils soient mieux outillés pour les besoins ouvriers. Le Gladiator reçoit les mêmes bras de suspension qu’un Ram 1500.

Ainsi, sa capacité de remorquage est chiffrée à 7 650 lb (3 470 kg) une fois convenablement équipé. Le Gladiator se positionne donc entre une Ford Ranger (7 500 lb / 3 401 kg) et un Chevrolet Colorado / GMC Canyon (7 700 lb / 3 493 kg) alimentés par le moteur V6 à essence. La capacité de charge utile est de 1 600 lb (725 kg).

Rien ne l’arrête

Même de base, le Gladiator est un véritable véhicule aventurier ayant été mis à l’épreuve sur l’exigent sentier du Rubicon. Certes, son long empattement le rend un peu moins agile sur les cailloux, mais avec des angles d’approche de 40,8 degrés, et d’attaque de 25 degrés, le Gladiator a une nette avance sur sa concurrence. En fait, mises à part un Tacoma TRD Pro ou un Colorado ZR2, nous ne croyons pas que les rivaux du Gladiator peuvent le suivre dans un bon sentier.

C’est là qu’on se rend compte que la formule est réussie, parce qu’elle est unique en son genre.

Aucunement rationnel, mais cool et désirable d’un pare-chocs à l’autre, le Jeep Gladiator 2020 nous colle tout simplement le sourire au visage. En plus d’être unique, il demeure un pickup compétent qui laisse intactes les qualités tant adorées du Jeep Wrangler.